Mon Top 10 de 2017

J’ai toujours entendu dire que plus on vieillit, plus les années passent vite. Cette année j’ai franchi la barre des 25 ans et… ouais. C’est bien vrai. Cette année 2017, je ne l’ai pas vue passer. Pouf, un nouveau boulot ! Pouf, de nouvelles super collègues vite devenues des amies ! Pouf, un nouvel appart ! Et de pouf en pouf, l’année s’est écoulée.

Du haut de mon grand âge (je rigole – un peu, mais pas trop), j’ai fini par réaliser que les bonnes résolutions, ça sert rarement. J’en avais prises pour 2017, je ne les ai pas toutes tenues. Je m’étais promis de me remettre au sport : check. J’ai renouvelé fin 2016 mon abonnement à la Gym Suédoise et j’y suis allée (quasiment) toute l’année avec ma super collègue, 1 à 2 fois par semaine. Je m’étais promis de continuer ma quête de minimalisme : ça, on y est pas encore… je n’ai pas réentrepris de grande opération de rangement, mais je sens qu’un changement s’est effectué en moi : moi qui ai toujours été sentimentale avec le moindre objet, le moindre papier, j’en étais presque à redouter de jeter mes tickets de caisse parce que chacun me rappelait un souvenir (j’exagère à peine !). Désormais j’ai véritablement envie de moins, de mieux : envie de consommer différemment, envie de trier, envie de faire de la place dans mes placards, dans ma vie, dans ma tête. Envie de me recentrer sur les choses importantes et essentielles : le Matou, mes amis, ma famille, les choses qui comptent.

Je m’étais aussi promis d’arrêter de culpabiliser et de m’écouter davantage… ce n’est pas encore gagné, même si j’estime avoir fait là aussi de gros progrès. Alors cette année, je vais me concentrer sur le positif de 2017 plutôt que d’essayer de me contraindre à perdre 3 kilos, à refaire du sport ou à arrêter de me flageller. Le meilleur de 2017, c’était…

  1. La signature de notre futur apparement #EnConstruction… C’était sans nul doute le moment le plus important de ma vie et de celle du Matou, cette année. Nous avons concrétisé des projets d’avenir en nous lançant dans une nouvelle aventure, celle de devenir propriétaires. Surtout, nous avons concrétisé une vie ensemble depuis presque 4 ans, en nous promettant l’un l’autre d’être là pour les 25 prochaines années encore… Pfiou, ça donne le tournis. Et surtout, ça donne envie.
  2. … Et celle de notre 2ème appartement. Dans notre lancée, nous nous sommes dit : allez, maintenant qu’on est rodés, on continue avec un 2ème appartement ! Nous voulions achever ce projet également en 2017, nous avons réussi, avec une signature à Montpellier début décembre. Là aussi, nous avons eu peur, mais nous nous sommes jetés à l’eau. To be continued…
  3. Notre PACS. C’est le moment qui m’a donné le plus d’émotion en 2017. Je le place en 3ème position pour respecter le cheminement que nous avons suivi : face à ces grands projets, nous avons ressenti le besoin de marquer notre union en partageant avec nos proches une signature éclair, un brunch, puis un déjeuner… Un moment de stress mais également d’amour incommensurable. Une promesse. Celle d’être toujours là l’un pour l’autre.pacs
  4. Des voyages. Dublin, Londres, Amsterdam, Marrakech, l’Alsace et le Pérou, nous en avons fait des kilomètres en 2017. Des weekends entre amis, des vacances en amoureux, un road trip en couple puis un séjour en famille, autant de moments qui resteront gravés. Pour longtemps.
  5. De nouvelles rencontres. Fin 2016, je vous racontais que je commençais un nouveau boulot. J’y ai rencontré des personnes exceptionnelles, des gens d’une intelligence et d’une finesse rare qui ont éclairé mes journées mais également des collègues démentes qui sont devenues des amies très proches. Dans l’adversité, on se raccroche aux proches : c’est l’une des grandes leçons de 2017. Aujourd’hui j’ai quitté cette entreprise, mais pas ces nouvelles amies. Et ça n’est pas près d’arriver, je l’espère !
  6. Un nouveau boulot. Eh oui, une chose en amenant une autre… En 2017, j’ai lâché prise. J’ai accepté d’avoir fait une erreur, accepté aussi que j’avais le choix de redresser la barre et de canaliser mon énergie ailleurs. J’ai beaucoup à réfléchi à ce que je recherchais, à mes projets sur le court et long terme, et à la meilleure manière d’y arriver. J’ai trouvé un nouveau bureau où poser mes valises… maintenant il n’y a plus qu’à croiser les doigts. Je sais que cette nouvelle aventure n’ira pas sans son lot de fatigue, d’angoisse, de stress, de peur de ne pas être à la hauteur, de pression, mais j’espère qu’il y aura aussi de l’espoir, de la joie, de l’enthousiasme, de l’imagination, des idées, du partage… Et surtout, que tout ça me conduira là où je veux aller.
  7. Passer le permis moto 125 et enfourcher ma première bécane. En 2017, j’ai eu la chance de pouvoir réaliser un de mes rêves grâce au Matou : conduire une vraie – ma ! – moto. Une aventure, encore une fois, vécue main dans la main. Certes, on ne peut pour l’instant que conduire de 125, mais j’ai vite réalisé que ça suffisait pour se blesser. Eh oui, 2017 c’est aussi mon premier accident de deux-roues. Encore une leçon : tomber, pour mieux se relever.
  8. Un nouveau diplôme. De journalisme. Mon rêve. En 2017, j’ai assisté à ma seconde remise de diplôme. Il y a quelques années, quand j’ai décidé de me lancer dans ce nouveau cursus, j’ai eu peur de ne pas y arriver. La même peur que j’ai à chaque fois que je me lance dans quelque chose. Eh ben, surprise : j’y suis arrivée ! J’ai eu mon diplôme, j’ai revêtu cette atroce robe en faux satin plastifié, mis cet atroce chapeau carré sur ma tête, et suis allée récupérer mon titre de journaliste. La classe à Dallas !
  9. La bière Katzele ! Encore un cadeau (oui, les cadeaux, c’est un peu notre truc) : un atelier brassage de notre propre bière. La bière Katzele était née, une bière brune aux notes de café et de chocolat. Avant de rencontrer le Matou, la bière ça n’était pas trop mon truc. Il m’a appris à la découvrir, à l’apprécier, à la connaître. Et la nôtre, évidemment, c’est la meilleure 😀
  10. Du bonheur, du bonheur, du bonheur. Bien sûr, il n’y a pas eu que ça, je ne vais pas vous mentir. Il y a eu des coups de mou, de blues, de colère, il y a eu des crises, des larmes, des doutes. Mais aussi et surtout, de la joie, de l’amour. Il y a eu des concerts géniaux, des moments inoubliables en famille, entre amis ou en couple. En 2017, nous avons passé la « barre » des 3 ans, notre duo s’est renforcé, et nous affrontons 2018 plus forts que jamais. Tout ne sera pas rose, mais il y aura des grands moments, ça, j’en suis sûre. Et aujourd’hui, c’est sur ceux-là que je choisis de me concentrer.

Bonne année à tous !

Publicités

2 commentaires sur « Mon Top 10 de 2017 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s