J’ai testé : Les produits capillaires Nonique

L’hiver a été tellement long et rude que, moi qui ai toujours eu la peau très sensible, ai commencé à développer de l’eczéma… sur le crâne. J’avais déjà eu les bras, les jambes et mêmes les paupières, mais le crâne, jamais ! Je suis donc partie en quête d’un shampoing respectant mon cuir chevelu – au départ pour me débarrasser de ces plaques irritantes et très gênantes, autant en termes de confort que d’esthétisme – surtout quand on a les cheveux très longs, je vous laisse imaginer le tableau…

J’ai toujours trouvé qu’en France, en tout cas dans les supermarchés basiques, il était très compliqué de trouver des produits cosmétiques bio, respectueux de l’environnement et de notre corps, à des prix abordables. J’ai donc profité d’un séjour en Allemagne pour faire un tour au DM, une célèbre enseigne peu chère et de qualité que les frontaliers connaissent tous (je pense notamment à Golden Wendy qui en parlait souvent dans ses articles à l’époque où elle vivait en Alsace).

Et là, surprise : un rayon entier de produits bio et même vegan, du choix à ne plus savoir quoi en faire. C’est là que j’ai découvert Nonique, une marque de cosmétique naturels allemands. Les cosmétiques de Nonique trouvent leur efficacité et leur spécificité dans un ingrédient unique : le noni, un arbre originaire des Caraïbes !

IMG-7243

J’ai d’abord été séduite par le packing, simple, sobre, élégant… Ainsi que par le prix ! 6,99€ pour un shampoing de 250 ml qui m’a tenu plusieurs mois, c’est imbattable et bien plus économique que les shampoings « classiques » puisqu’on a besoin d’utiliser bien moins de produit.

A l’utilisation, là encore, belle surprise : l’odeur est très agréable, moi qui ne supporte pas les parfums entêtants, on retrouve vraiment une senteur naturelle qui ne laisse pas d’odeur trop forte sur les cheveux mais est tout de même plaisante sous la douche. Enfin, son efficacité m’a bluffée. Au premier lavage, j’avoue que j’ai été surprise : pour la première fois, je sentais mes cheveux « crisser » sous mes mains après le rinçage et j’ai, au début, pensé que le shampoing les avait rendus secs. Mais après avoir lu quelques articles de blog sur le sujet, je me suis rassurée : il s’avère que c’est tout à fait normal d’avoir les cheveux qui « crissent » lorsqu’ils sont propres, quand ils ne sont pas enrobés de parabène et autres produits non-naturels. Idem pour l’après-shampoing, qui a laissé mes cheveux naturels et bien plus légers qu’habituellement.

IMG-7244

Enfin, le plus important pour moi : après seulement quelques utilisations, j’ai constaté une disparition complète de mon eczéma sur le crâne. Et pourtant, j’en ai essayé des shampoings avant d’arriver à ce résultat ! Achetés en pharmacie, produits « naturels » trouvés en boutique en France, etc… je commençais à désespérer. Visiblement, la composition 100% naturelle des shampoings Nonique a fait son effet en respectant parfaitement mon cuir chevelu et mes fibres capillaires. Sans parabène, silicone, paraffine, … ça a payé !

Comme je vous le disais, j’ai mis plusieurs mois à finir ces bouteilles mais je sens que je vais les regretter et que j’irai me ravitailler à mon prochain passage en Allemagne. En attendant, je teste la gamme John Masters Organics, une fois de plus sur les conseils de Golden Wendy, j’espère qu’elle sera à la hauteur de cette première expérience réussie avec des produits capillaires naturels !

Et vous, quels sont vos bons conseils de produits bio/vegan ?

Publicités