Ma première commande sur Cookie’s Make Up

Il y a quelques mois, j’ai commandé plusieurs produits de beauté sur le site Cookie’s Make Up dont j’avais entendu parler sur plusieurs blogs, notamment GoldenWendy. A vrai dire, je n’ai jamais été du genre à beaucoup me pomponner mais j’avoue que sa revue des rouges à lèvres proposés sur ce site, à un prix défiant toute concurrence, m’a convaincue. J’ai eu envie de tester par moi-même et de voir si je ressemblais bel et bien à un camion volé – ou non – avec du rouge à lèvres.

1

J’ai donc commandé :

Tout d’abord, tout est arrivé très rapidement, rien à dire sur ce point : emballage qui rentrait dans la boîte aux lettres, donc parfait pour moi qui galère toujours à récupérer mes colis, tout en très bon état et bien emballé. J’ai effectivement constaté que les prix étaient très, très attrayants puisque l’intégralité de ma commande ne m’a coûté qu’une trentaine d’euros frais de port inclus (ils sont d’ailleurs offerts à partir de 39€). Des rouges à lèvres à 2€, ça ne se trouve pas tous les jours ! Alors, que donnent-ils niveau qualité ?

2

Tout d’abord, j’ai trouvé les couleurs très belles. Je suis partie sur des tons plutôt rouges : un rouge orangé pour le crayon, un bordeaux pour le tube et plutôt un marron glacé pour le liquide. J’avoue que j’ai été assez perturbée par l’intensité des couleurs à la première utilisation, surtout le marron que je n’avais encore jamais testé. Mais j’ai eu très rapidement des compliments, donc niveau pigmentation rien à dire ! Le bordeaux est bien foncé, le rouge très intense.

Niveau confort encore, très satisfaite, je les ai trouvés très confortables, surtout le crayon rouge qui est, vous l’aurez compris, mon gros coup de coeur ! Je le trouve parfait, aussi bien sur la pose très facile que sur le format, pratique à emporter partout, la pigmentation ou encore la couleur, vraiment flashy. Seul bémol : le transfert. Il y a BEAUCOUP de transfert, sur les trois tubes d’ailleurs, ce qui m’a plutôt déçue – pour du mat, j’attendais quelque chose qui déteigne moins, là impossible de bisouter le Matou sans lui en mettre partout sur les moustaches !

31.jpg

J’ai donc pris l’habitude d’estomper les rouges après pose, avec un mouchoir, que je presse à plusieurs reprises entre mes lèvres après application. Mais j’avoue que je serais quand même tentée de tester un vrai RAL sans transfert, pour éviter cet inconvénient et savoir que je peux boire, me moucher, frôler mon visage sans risquer de me retrouver avec du rouge partout.

Quant au Liquid, j’ai trouvé qu’il asséchait beaucoup les lèvres une fois sec : il faut vraiment en appliquer très peu pour ne pas se retrouver avec les lèvres ambiance désert de Gobi au bout d’une demi-heure. Au contraire, le Velvet est peut-être trop crémeux, il a tendance à déborder un peu.

En conclusion, je pense que je recommanderai le Crayon pour tester d’autres couleurs, qui est vraiment celui que j’apprécie le plus. Il m’a un peu réconciliée avec les RAL, que je trouvais souvent trop tapageurs sur moi mais que j’ai toujours adorés sur les autres. J’en mets bien plus régulièrement désormais ! En revanche, si vous avez des noms de RAL sans transfert vraiment efficaces, je suis preneuse !

Concernant les autres produits commandés, rien à redire : les billes de poudre sont vraiment pratiques, notamment quand on a besoin de voyager, c’est appréciable de ne pas se retrouver avec de la poudre plein la trousse de toilettes. Le mascara tient ses promesses également, je l’utilise depuis presque 6 mois – il arrive un peu au bout de ses capacités – et je pense à un recommander un autre également. Quant à l’highlighter, j’avoue que je ne l’utilise pas beaucoup : j’ai été tentée par les nombreux articles vendant les mérites de ce produit qui fleurissent sur la toile, mais après test je trouve que ça peu rapidement donner l’air de sortir d’un bain d’huile si l’on ne l’utilise pas avec parcimonie. Je le réserve donc pour les sorties en soirée, plutôt que pour les journées de boulot !

Globalement je suis donc ravie de mes achats sur Cookie’s Make Up et en particulier la marque Golden Rose, dont proviennent quasiment tous mes produits. Si vous avez d’autres bons plans beauté de ce type à me recommander, n’hésitez pas ! =)

Publicités

J’ai testé : Les produits capillaires Nonique

L’hiver a été tellement long et rude que, moi qui ai toujours eu la peau très sensible, ai commencé à développer de l’eczéma… sur le crâne. J’avais déjà eu les bras, les jambes et mêmes les paupières, mais le crâne, jamais ! Je suis donc partie en quête d’un shampoing respectant mon cuir chevelu – au départ pour me débarrasser de ces plaques irritantes et très gênantes, autant en termes de confort que d’esthétisme – surtout quand on a les cheveux très longs, je vous laisse imaginer le tableau…

J’ai toujours trouvé qu’en France, en tout cas dans les supermarchés basiques, il était très compliqué de trouver des produits cosmétiques bio, respectueux de l’environnement et de notre corps, à des prix abordables. J’ai donc profité d’un séjour en Allemagne pour faire un tour au DM, une célèbre enseigne peu chère et de qualité que les frontaliers connaissent tous (je pense notamment à Golden Wendy qui en parlait souvent dans ses articles à l’époque où elle vivait en Alsace).

Et là, surprise : un rayon entier de produits bio et même vegan, du choix à ne plus savoir quoi en faire. C’est là que j’ai découvert Nonique, une marque de cosmétique naturels allemands. Les cosmétiques de Nonique trouvent leur efficacité et leur spécificité dans un ingrédient unique : le noni, un arbre originaire des Caraïbes !

IMG-7243

J’ai d’abord été séduite par le packing, simple, sobre, élégant… Ainsi que par le prix ! 6,99€ pour un shampoing de 250 ml qui m’a tenu plusieurs mois, c’est imbattable et bien plus économique que les shampoings « classiques » puisqu’on a besoin d’utiliser bien moins de produit.

A l’utilisation, là encore, belle surprise : l’odeur est très agréable, moi qui ne supporte pas les parfums entêtants, on retrouve vraiment une senteur naturelle qui ne laisse pas d’odeur trop forte sur les cheveux mais est tout de même plaisante sous la douche. Enfin, son efficacité m’a bluffée. Au premier lavage, j’avoue que j’ai été surprise : pour la première fois, je sentais mes cheveux « crisser » sous mes mains après le rinçage et j’ai, au début, pensé que le shampoing les avait rendus secs. Mais après avoir lu quelques articles de blog sur le sujet, je me suis rassurée : il s’avère que c’est tout à fait normal d’avoir les cheveux qui « crissent » lorsqu’ils sont propres, quand ils ne sont pas enrobés de parabène et autres produits non-naturels. Idem pour l’après-shampoing, qui a laissé mes cheveux naturels et bien plus légers qu’habituellement.

IMG-7244

Enfin, le plus important pour moi : après seulement quelques utilisations, j’ai constaté une disparition complète de mon eczéma sur le crâne. Et pourtant, j’en ai essayé des shampoings avant d’arriver à ce résultat ! Achetés en pharmacie, produits « naturels » trouvés en boutique en France, etc… je commençais à désespérer. Visiblement, la composition 100% naturelle des shampoings Nonique a fait son effet en respectant parfaitement mon cuir chevelu et mes fibres capillaires. Sans parabène, silicone, paraffine, … ça a payé !

Comme je vous le disais, j’ai mis plusieurs mois à finir ces bouteilles mais je sens que je vais les regretter et que j’irai me ravitailler à mon prochain passage en Allemagne. En attendant, je teste la gamme John Masters Organics, une fois de plus sur les conseils de Golden Wendy, j’espère qu’elle sera à la hauteur de cette première expérience réussie avec des produits capillaires naturels !

Et vous, quels sont vos bons conseils de produits bio/vegan ?

J’ai testé : les produits Clarins, ou ma nouvelle routine matinale

Comme je vous le disais dans un précédent article, le frère du Matou travaille chez Clarins et j’ai donc la chance de recevoir régulièrement des produits de cette marque. Si je ne suis pas forcément branchée produits coûteux et plutôt luxe, c’est vrai que j’apprécie Clarins pour son attachement au respect de la peau et à concevoir des produits les plus naturels possibles.

Il y a quelques semaines, j’ai donc ressorti ces trois produits de mes placards :

  • Le gel nettoyant « Eclat du Jour » ;
  • la lotion énergisante de la même gamme ;
  • Le baume « Beauté éclair ».

Le gel nettoyant est en fait une base lavante douce qui atténue les effets desséchants de l’eau au nettoyage du visage. En effet, vous savez que j’utilise maintenant exclusivement la serviette démaquillante Sweet Face pour me démaquiller en fin de journée mais également pour me nettoyer le visage au lever, et elle s’utilise humide. J’ai donc trouvé intéressant d’y associer ce gel nettoyant, dont j’aime beaucoup l’odeur de pêche qui reste légère et la texture très mousseuse.

J’ai trouvé que la promesse produit – une peau « propre, nette, fraîche et un teint clair et lumineux » était plutôt au rendez-vous, après quelques semaines d’utilisation matin et soir j’ai remarqué que mon teint s’était éclairci et mon grain de peau affiné.

Une fois la peau nettoyée, je passe la lotion énergisante supposée « réveiller le teint, réenergiser la peau et hydrater« . Je l’applique du bout des doigts, en tapotant la peau : effet réveil immédiat garanti ! L’odeur est comparable à celle du gel de la même gamme, le produit est très frais et ne colle pas une fois appliqué, ce qui est appréciable.

Quant à la promesse produit, « redonner bonne mine » et « un aspect doux et lisse » à la peau, je valide. Ma peau est effectivement douce et avec un aspect repulpé après application, d’ailleurs le Matou adore me faire des câlins sur les joues le matin après que j’aie appliqué ce produit.

Je termine ma routine du visage avec ce baume Beauté Eclair, qui agit comme une base avant l’application du fond de teint – même si en vérité, il hydrate tellement bien la peau que je l’utilise même lorsque je ne me maquille pas ! Une toute petite quantité de produit est suffisante pour réveiller le teint et apaiser la peau.

D’après Clarins, le baume « estompe instantanément les marques de fatigue : grâce à son action défatigante, les traits paraissent aussitôt plus reposés, plus lisses. » Verdict ?… Je valide également. Non seulement la crème donne un effet lissé à la peau, mais j’ai également constaté une action matifiante qui se voit particulièrement lorsque j’applique ma BB Crème et ma poudre ensuite : les imperfections passent totalement inaperçues !

En somme, je suis donc convaincue par ces produits, au point qu’ils forment ma nouvelle routine du matin. J’ai souvent du mal à trouver le bon équilibre entre une crème suffisamment hydratante pour ma peau très sèche mais qui pénètre assez rapidement pour que je ne me retrouve pas avec le visage transpirant une fois que j’ai pris le métro ! Pour une fois, le pari est réussi : certes il y a 3 produits à appliquer mais ils sont vraiment faciles à travailler et ça me prend à peine plus de temps que ma crème de jour habituelle (Yves Rocher ou Nuxe). Une vraie belle découverte !

Et vous, quelle est votre routine beauté matinale ? 😉

Huile de coco, miel : mes ingrédients beauté naturels

Depuis quelques temps je me suis découvert, à mon grand étonnement, un intérêt nouveau pour les blogs avec une orientation « beauté », qui n’attiraient pas forcément mon attention auparavant. Notamment celui de Golden Wendy, qui je trouve arrive à marier particulièrement bien son côté « beautysta » et sa passion pour l’écriture.

Tout ça pour dire que je vous partage aujourd’hui certains de mes rituels beauté naturels, à partir d’ingrédients que n’importe qui peut trouver dans sa cuisine ! Ma peau étant très sensible et facilement irritée, j’ai toujours fait très attention aux produits que j’utilisais et je dois dire que c’est vraiment l’idéal pour moi de pouvoir utiliser des produits « bruts », dont je connais la provenance, et qui font indéniablement effet !

L’huile de coco comme masque pour les cheveux

huile-coco

C’est un peu le vu et revu des blogueuses : l’huile de coco et ses merveilles, comme masque pour la peau, gommage ou même démaquillant (j’avoue que pour ma part, le concept me laisse toujours perplexe, j’imagine immédiatement l’huile se coller entre mes cils et rentrer dans mes yeux et… bah c’est pas très ragoûtant et je n’ai toujours pas franchi le cap, d’autant que j’utilise maintenant exclusivement ma serviette Sweet Face !).

En revanche, j’utilise depuis un bon moment maintenant l’huile de coco sur mes cheveux, comme masque naturel, et ça marche extrêmement bien, tout particulièrement l’été lorsque mes cheveux sont agressés par le soleil, la mer ou la piscine. Je pose directement l’huile sur mes cheveux (pas jusqu’aux racines, mais je remonte relativement loin sur les pointes) et je laisse poser quelques heures. Pour ma part je préfère ne pas laisser toute la nuit, déjà parce que ça me tente moyen de devoir laver ma housse d’oreiller à chaque application et ensuite parce que quelques heures suffisent pour que je sente vraiment mes cheveux hydratés, j’ai peur qu’ensuite ils ne regraissent trop vite… Je ne les emballe pas non plus dans une serviette, je les attache simplement en chignon sur le haut du crâne et je vaque à mes activités pendant la pose ; ensuite, je fais mon shampoing habituel sous la douche.

L’effet est incroyable : les cheveux sont véritablement nourris, doux, soyeux, et j’ai également l’impression qu’ils restent propres plus longtemps – ayant les cheveux très longs, je ne les lave que deux fois par semaine mais l’été lorsque je vais à la mer par exemple je suis obligée de les laver quasiment à chaque baignade sinon impossible de les démêler ; et je constate vraiment que l’huile de coco agit comme un voile protecteur sur le cheveu.

Quant à la marque, j’utilise principalement l’huile bio vendue chez DM en Allemagne, vegan, naturelle, et vraiment pas chère ! Toutefois vous pouvez en trouver un peu partout et j’ai même récemment profité d’une vente privée de produits bio pour refaire mon stock.

 

 

Le miel comme gommage corporel

IMG-6787

J’ai découvert, encore sur le blog de Golden Wendy, une recette très simple de gommage à base de miel et de sucre. J’ai utilisé, là encore, des produits naturels : un sucre roux bio & équitable (mais vous pouvez utiliser le sucre de votre choix, aux grains plus ou moins gros en fonction de la sensibilité de votre peau), et un miel de fleurs épais fourni par la grand-mère du Matou, fait par des abeilles installées sur son terrain, on peut difficilement trouver origine plus contrôlée !

J’ai utilisé 4 cuillères à café de miel et 4 cuillères de sucre, mélangés dans un petit pot refermable. Et le tour était joué ! A vrai dire, l’objectif premier de ce gommage était de nettoyer mes lèvres de leurs petites peaux mortes pour pouvoir tester de nouveaux rouges à lèvres Golden Rose dont je vous parlerai très bien… Objectif atteint, en une seule application ! Le plus difficile était finalement de ne pas lécher la mixture sur mes lèvres, en grande gourmande j’ai vraiment eu du mal à me refréner…

J’ai ensuite placé le reste du mélange au frigo, je pense l’essayer très vite sur le visage (le gommage à l’abricot Yves Rocher que j’utilise en général vient justement de s’épuiser) et même sur le corps. Je suis convaincue !

 

Si vous avez d’autres recettes de grand-mère à partager, surtout n’hésitez pas ! =)

Mes soins des lèvres pour l’hiver

Je ne suis pas très axée « beauté » en temps normal, ma routine consiste en un simple coup de mascara quand je me sens d’humeur, parfois un peu de BB crème et de poudre, mais en général je reste au naturel et ne fais un maquillage complet que pour les « grandes » occasions : soirée en amoureux, entretien, anniversaire, fêtes…

Mais s’il y a une chose dont je ne peux pas me passer, c’est d’un baume à lèvres. Plus jeune, j’en avais une collection incroyable (surtout des tubes Labello) que je perdais constamment. Aujourd’hui je suis plus raisonnable et raisonnée, je me limite à un baume à lèvres à la fois (enfin : un dans mon sac à mains, un sur ma table de chevet et un dans ma salle de bain…) que je ne quitte jamais sinon, c’est le drame. J’ai toujours été sujette à la sécheresse, qu’il s’agisse de la peau, des cheveux ou des lèvres. Je ne supporte pas d’avoir les lèvres sèches et tendues, sous peine d’invariablement arracher les petites peaux avec mes dents et finir avec des lèvres saignantes voire une poussée de boutons de fièvre.

J’ai donc décidé de vous montrer mes indispensables du moment et comment je les utilise en hiver – ma routine de l’été change peu, je rajoute simplement un baume à protection solaire lorsque je voyage dans des pays très chauds comme c’était le cas en août dernier à Marrakech.

Je commence par le Rêve de Miel de Nuxe, que j’utilise maintenant depuis quelques années. Je trouve la texture parfaite : épaisse mais pas trop, hydratante mais pas trop non plus, je m’en sers le matin au lever, le soir au coucher et plusieurs fois dans la journée sans qu’il ne me laisse une sensation grasse et lourde. Ce que j’apprécie également : il ne déborde pas des lèvres sur la peau et ne fait donc pas transpirer (même dans le métro !). J’ai également testé l’édition limitée lancée pour les 20 ans de la gamme en 2014 et dont j’ai fini le dernier pot il y a quelques semaines seulement ! C’est un gros avantage de ce petit pot qui reste assez compact pour se glisser dans un sac à main : il dure vraiment longtemps.

En revanche, le petit bémol : j’ai constaté sur le pot en photo ci-dessous une cristallisation du produit, qui forme de petits grains assez peu agréables sur la peau… C’est toutefois le seul pot avec lequel j’ai eu ce souci jusque là.

B0Y8m6mCYAAYaFY
Les éditions limitées très girly et colorées, j’adore !

En parallèle, j’utilise depuis environ un mois un baume 100% naturel déniché à Dublin, chez un fabriquant artisanal. Ce baume est uniquement composé d’huile de jojoba, de beurre de mangue et d’aloe vera ainsi que d’huile de coco, très respectueux donc pour vos lèvres et pour l’environnement. L’huile de coco donne une texture très dense qui durcit au froid et se liquéfie au contact de la peau, aucun risque donc de se retrouver avec une flaque à la moindre chaleur comme ça peut arriver avec certains tubes type Labello. A l’utilisation, j’aime beaucoup l’odeur vraiment très discrète, je l’ai d’ailleurs déjà bien entamé depuis son achat au mois d’octobre. Le bémol : je trouve qu’il ne reste pas très longtemps sur les lèvres, aussi je l’utilise assez souvent mais j’ai l’impression qu’il ne se vide pas plus vite pour autant. Pour un produit payé 9€, je suis très satisfaite !

Récemment, j’ai découvert le blog Golden Wendy (oui, je sais, sûrement mille ans après toute la blogosphère) et en regardant une de ses vidéos sur les produits pour les lèvres justement, je me suis souvenue que j’avais l’un de ces produits qui traînait dans ma salle de bain depuis un moment !

Il s’agit du « Natural Lip Perfector » de Clarins, qui m’avait été offert à Noël dernier et que j’avais remisé dans une boîte sans plus y penser. Du coup, je l’ai déterré cette semaine pour le tester et le résultat est vraiment convaincant ! Contrairement à Golden Wendy, qui avait émis une réserve sur la couleur (j’ai pour ma part le « Rose Shimmer »), la couleur correspondant parfaitement à celle des mes lèvres aussi l’effet est plutôt transparent, la couleur ne se remarque pas. Il laisse un léger brillant sur les lèvres sans être collant, ce qui est très appréciable – c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’avais laissé tomber les gloss, je déteste cette sensation de lèvres collées et de « glue » sur la bouche qui attire cheveux, poils d’écharpe… etc. La texture est vraiment sympa, un côté hydratant très marqué, et je trouve qu’il tient bien. C’est une vraie bonne surprise !

IMG-6746

Enfin, je finis cet article avec un bonus : mon produit phare, mon chouchou, baptisé « Mon Précieux » dans l’intimité tellement il est indispensable (et coûteux, je l’avoue, le nom vient en partie de là : 30€ le pot de 30 ml). Il s’agit de « l’huile à l’abricot » de la marque suisse Déesse, que vous connaissez peut-être, qui est vendue par le biais d’hôtesses uniquement. J’ai découvert cette marque il y a très longtemps maintenant, par le biais d’une amie de ma mère justement hôtesse de la marque. Nous avons testé plusieurs produits de la gamme « Abricot » dont, justement, le baume à lèvres sous forme de stick et cette « huile » qui n’en est pas vraiment une, puisque la texte est plutôt celle d’une crème.

Grandes habituées des boutons de fièvre que nous sommes, nous avons eu un coup de foudre pour ce produit miracle : jamais, ô grand jamais plus, nous n’avons eu de bouton de fièvre en utilisant ce baume. Un vrai miracle ! Aujourd’hui je ne l’utilise plus quotidiennement car le prix reste élevé et que je n’ai pas toujours d’hôtesse sous la main pour en commander, en revanche je garde toujours un pot de « l’huile » que j’applique absolument pour tout : boutons de fièvre, justement (ils disparaissent en temps record et sans me faire souffrir, une vraie révolution !), plaies, cicatrices, sécheresses… C’est vraiment un produit passe-partout qui m’est devenu totalement indispensable. Par exemple, lorsque j’ai une poussée d’eczéma, un bouton dont le contour s’est asséché ou une petite plaie, j’applique ce produit et le lendemain la peau est hydratée, le bouton disparu et la plaie quasiment refermée.

Et vous, quels sont vos produits fétiches en cette période hivernale ?