Less is more #2

Comme vous le savez peut-être, j’ai décidé cette année d’entamer une nouvelle étape de vie et d’appliquer les principes du minimalisme à mon environnement. J’ai commencé par un tri dans ma salle de bains, n’osant pas commencer par mon dressing.

Il faut bien avouer que ça a toujours été le chantier de ce côté-là : ma légèèèère tendance à l’accumulation compulsive rend tout tri très difficile, j’ai tendance à associer les objets – ou les vêtements – à des souvenirs, des émotions, et j’ai donc beaucoup de mal à m’en séparer. Mais ces derniers temps, j’ai commencé à sentir un besoin de vide, de sérénité. J’avais l’impression d’étouffer au milieu de toutes ces « choses » matérielles, comme dirait l’autre. Dimanche soir, j’ai eu un moment de quasi-panique, le souffle coupé, la respiration saccadée, impossible de me calmer. J’ai eu un déclic, ouvert ma penderie, et commencé à empiler les vieux vêtements dans des sacs poubelle.

dressing-avant
Dressing, avant

Dans la pile des vêtements « à jeter », toutes les chemises que je ne mettais jamais, les jeans troués mais que j’espérais toujours faire raccommoder pour la énième fois, les t-shirts trop petits mais conservés pendant des années par habitude, les pulls rapetissés au lavage, les vêtements de sport dont l’élastique avait depuis longtemps lâché, les robes d’été immettables parce que trop courtes, trop olé olé, trop plage pour trop peu d’occasions de véritablement y aller…

recyclage.JPG

Au final, j’ai conservé :

  • 6 chemises
  • 1 sur-chemise en jeans
  • 4 chemisiers manches longues
  • 4 chemisiers manches courtes
  • 16 robes d’été
  • 12 robes d’hiver
  • 6 robes de soirée
  • 5 jupes (dont 1 de plage)
  • 7 gros pulls
  • 6 gilets
  • 3 joggings (sweat + bas)
  • 5 sweat-shirts
  • 5 sous-pulls
  • 7 pulls
  • 9 hauts
  • 1 jeans blanc
  • 1 jeans turquoise
  • 2 jeans clairs
  • 3 jeans foncés
  • 1 pantalon velours gris
  • 1 chino bleu
  • 1 pantalon droit noir
  • 2 jeans noirs
  • 20 t-shirts
  • 15 débardeurs
  • 9 shorts
  • 3 manteaux
  • 6 vestes
  • 4 vestes de tailleur

On est donc encore bien loin de la garde-robe « capsule » vers laquelle je tendais, qui consiste à ne garder que 4 ou 5 pièces de chaque vêtement par saison, dans lesquelles on se sent vraiment bien et qu’on assortit ensemble pour former de nouvelles tenues. Je me rends compte que j’ai encore énormément de choses, mais c’est un premier tri et une véritable étape pour moi. Et je ne suis pas peu fière !

Tous mes vêtements recyclés iront bien sûr chez Emmaüs ou d’autres associations de recyclage !

sacs

Voici le résultat du dressing « après » :

dressing-apres

Prochaine opération : les chaussures/sacs/écharpes stockés dans les caisses au fond de mon armoire !